Emmanuelle Cosse chez les socialistes 76 🗺

Le parti socialiste de Seine-Maritime organise ce week end à Rouen ses universités d’été décentralisées faute d’avoir pu organiser leurs traditionnelles journées d’été par peur des manifestations qui auraient pu être organisées contre le gouvernement.

Nous apprenons la venue d’Emmanuelle Cosse, ministre du logement et ancienne secrétaire nationale d’Eelv lors de ce rendez-vous électoral socialiste de la « belle alliance populaire » , qui n’est en rien une alliance de la gauche puisqu’elle regroupe les seuls soutiens du gouvernement et de la candidature de François Hollande, ce qui représente une part minoritaire de la gauche et des écologistes ; elle n’est pas non plus vraiment populaire….

Nous imaginons aisément qu’Emmanuelle Cosse saura intervenir avec brio pour rappeler aux camarades socialistes combien elle est écologiste et rappellera le positionnement historique des écologistes concernant par exemple ce grand projet inutile, couteux, destructeur de l’environnement qu’est le contournement Est de Rouen, fortement défendu par les socialistes du gouvernement et de Seine-Maritime.

Nous imaginons également qu’Emmanuelle Cosse saura avec franchise, comme nous l’avons fait, dire aux socialistes qu’ils n’auraient pas du céder comme ils l’ont fait aux forains en abattant ces 46 platanes pour installer la foire de Rouen, détruisant ainsi un éco système et des arbres magnifiques dont le capital était évalué à 450.000 euros .

En fin, plutôt que de pérorer à un meeting socialiste, nous rappelons Emmanuelle Cosse à son devoir de ministre du logement en apportant les moyens nécessaires aux structures d’hébergement qui sont saturées sur Rouen et qui redoutent déjà la période hivernale.

C’est sur le terrain, pour résoudre les difficultés d’accéder à un logement, d’accéder à un hébergement d’urgence que nous souhaitons la mobilisation de la ministre Emmanuelle Cosse, pas à un meeting électoral.

Nous ne doutons pas évidemment de rencontrer à nouveau Emmanuelle Cosse en Normandie les 1 et 2 octobre à Flamanville pour mener encore et encore le combat anti nucléaire.

Le rassemblement de la gauche et des écologistes ne se fera pas sur la base du bilan du gouvernement Valls et des renoncements du président Hollande mais sur un contenu exigent, écologiste, social et démocratique qui prenne enfin la direction de la transition écologique.

Pour EELV ROUEN, Stéphane Martot secrétaire

Françoise Lesconnec et Jean-Michel Bérégovoy membres du bureau Eelv Rouen

Actualité Comité Local de Rouen Communiqués de Presse Communiqués de Presse Département Seine-Maritime Europe Ecologie Les Verts Ville de Rouen
Carte

Remonter